AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ariyà Renhanda [Star Wars]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aryià Renhanda

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 11/04/2012

Feuille de personnage
Age du personnage: 26
Type d'univers: Star Wars
Métier/fonction: Espionne au service de l'Alliance Rebelle

MessageSujet: Ariyà Renhanda [Star Wars]   Mer 11 Avr 2012 - 16:21

* Type de RP recherché :
Pour le moment j'attends juste l'apparition d'Havan ! Pour la suite on verra !

*Univers joué:
Sabre laser, poursuite en vaisseau spatial, Hutt dégoutant et wookies à croquer...Bref c'est du Star Wars

Fiche de personnage:



    Nom : Ariyà Renhanda
    Race : Humaine
    Sexe : Féminin
    Âge : 26 ans
    Planète d'origine : Aldeeran, bien que née sur Coruscant
    Apparence : Grande et longiligne, Ariyà possède une longue chevelure brune qu'elle coiffe en tresse négligée. Son visage fait partit de ceux que l'on remarque notamment lorsqu'elle accorde un sourire, même si ceux-ci se font rares ses derniers temps. A la naissance de son cou on peut remarquer les prémices d'un tatouage noir, et si par le plus grand des hasard vous aviez l'occasion regarder sous ses vêtements – ce qui est complètement impossible je vous arrête tout de suite – vous verriez le dessin descendre le long de son torse, caresser la courbe de sa taille et se terminer à la naissance de ses fesses. Aucun dessin précis, juste de longues et fines lignes s'entrelaçant. L'origine de ce tatouage ? Cela ne vous regarde pas, mais elle se le fit dessiner lors d'un voyage sur Tattoine.
    Mais comme vous n'aurez jamais la possibilité de le voir ne nous y attardons pas davantage et remontons à son visage pour nous arrêter sur l'incroyable couleur de ses yeux. Bleus pâles, d'après certains plus blanc que bleus, à vous glacer le sang lorsqu'elle est en colère mais il fut un temps où ils pouvaient être capable d'une infinie tendresse. Temps lointain et révolu malheureusement.


    Métier :Espionne rebelle, actuellement en mission d’infiltration sur Nar Shaddaa
    Groupe : Alliance Rebelle

    Informations

    Histoire :


    Sa naissance est étonnamment entourée de mystère. En effet les événements qui précédèrent et suivirent cette fameuse nuit demeurent flous et peu détaillés, seule une poignée de personne est capable de se rappelait avec exactitude qui était ce bébé que l'on amenait loin des appartements où résonnaient encore les cris et les pleurs d'une femme. Ce ne fut qu’une fois les larmes du nourrisson taries que l'ombre, enveloppée d'une épaisse cape, s'éclipsa dans la nuit. Un airspeeder était stationné discrètement près d'une fenêtre de l'appartement, l’ombre sauta à l'intérieur et, comme s’il ne s’était absolument rien passé cette nuit là, le véhicule disparut dans la circulation de Coruscant.

    Ses premiers souvenirs remontent à son enfance sur Alderaan dans une petite ville paisible près de la capitale. Ariyà vivait chez son oncle mais comme il était constamment en déplacement c'était sa grande tante qui l'élevait. Une vieille dame sans âge au visage toujours radieux et bienveillant. Elle avait toujours un mot gentil pour elle et elle la complimentait toujours sur son beau visage et sur ses yeux au regard si troublant. Sur les activités de son oncle, elle ne pouvait pas dire grand chose, seulement ce que lui avait répété Ann, sa tante. Il était réparateur de droïde traducteur, ce qui l’amenait à traverser la galaxie entière pour son travail, il lui disait souvent que même la bordure extérieure n’avait pas de secret pour lui. Lorsqu’il partait, il pouvait s’absenter des mois entiers sans donner beaucoup de nouvelle, quelques communications via holocommunicateur, mais guère plus, son métier était très prenant. Mais quand il revenait enfin, il avait toujours un petit cadeau pour elle qu'il ramenait de ses expéditions lointaines. D'ailleurs c'était devenu un jeu entre eux, elle lui donnait une sorte de mission, juste un mot : un objet, une couleur, un matériau et il devait lui ramener une chose correspondant à sa demande. Et jusqu’à présent il n’avait jamais faillit à sa mission !

    Lorsqu'elle eut douze ans, les choses changèrent brusquement. Un éclat de voix, une crise d’adolescente et le verre qu’il tenait dans la main qui explose. Tout ceci pourrait paraître relativement normal mais le regard qu’il pose sur elle après cet épisode changea subitement. De quoi venait-il de se rendre compte ? Qu’avait-il sentit à ce moment là ? Qu’elle virait à l’adolescente rebelle, indisciplinée et trop gâtée ? Son esprit eut le temps de se poser tout un tas d’autres questions dans le même style car l’oncle Rewan disparut en pleine nuit. A son réveil Ann lui expliqua qu’il avait été appelé d’urgence chez un ambassadeur caractériel dont le droïde traducteur venait de perdre quelques boulons.

    Il avait disparu plusieurs jours, puis était revenu avec la ferme intention de lui enseigner quelques « tours » amusants. Loin d’être fâché contre elle, il lui apprit des jeux de concentration et des positions de méditation. Malgré son jeune esprit, elle avait écouté avec passion son oncle lui parler de paix intérieure et de force. Lorsqu’il fut satisfait de son travail, il lui confia unn bâton en guise d'arme et lui avait enseigné comment se battre. Cela n’était pour le moment qu’un jeu mais au fil des années il lui expliqua comment mettre à profit son agilité, sa finesse et sa force physique.

    Ces entraînements irritèrent fortement Ann qui avait de grand espoir de la voir mariée à un parti important d'Alderaan. Mais la vieille femme savait à quel point Ariyà admirait son oncle et malgré toutes ses récriminations elle ne put empêcher la jeune fille de se comporter comme un véritable garçon manqué.
    Ses quinze ans révolus, Ariyà était devenue une belle jeune fille en fleur. Courtisée, invitée, demandée en mariage, bref une vraie petite princesse entourée de sa cour de prétendant, comme l'avait toujours désirée Ann. Mais la jeune écervelée ne pensait qu'à s'entraîner au bâton et à méditer de longues heures, chose qui surprenait et rebutait plus d’un de ses soupirants. C'est à peu près à cette époque que son oncle lui expliqua qu'il voulait lui enseigner un art noble, un art auquel selon lui elle était tout à fait prédisposée. Il lui révéla alors son véritable métier et ça n'avait rien à voir avec le langage de droïde ambassadeur. Il travaillait activement au sein de l'alliance rebelle depuis quelques années déjà, ses capacités – dont il ne fit guère étalage - lui avaient permis d'intégrer leur rang et d'effectuer de nombreuses missions pour leur compte. Évidemment il ne s'attarda pas sur le sujet et préféra se concentrer sur l'entraînement en question. Bien que là encore il refusa d'être parfaitement précis, il lui fit apprendre par cœur de nombreuses règles, il lui demanda de méditer sous un soleil de plomb comme sous une pluie torrentielle. Au fil des ans, elle put ainsi soulever des objets légers et de tailles moyenne seulement par la pensée. Cet exploit avait de quoi la rendre fière mais elle se devait d’obéir à la première règle qu'il lui avait demandé d'apprendre « Ne jamais parler de cela à personne. »

    Un soir après l'une de ses longues absences, oncle Rewan revint en piteux état. Il avait été visiblement blessé lors de sa dernière mission et il insista lourdement pour qu'Ariyà fasse ses paquets sur l'heure. Il embrassa sa mère, lui murmura quelques mots et entraîna la jeune fille avec lui sans plus d'explication. A bord du vaisseau de transport, il accepta tout de même de lui dire leur destination : Dantooine.

    La planète des rebelles, le bastion de la lutte contre l'Empire. Une fois sur place dans des appartements préparés spécialement pour eux comme si leur venue était prévue de longue date, il lui révéla qu'il devait effectuer une mission extrêmement dangereuse, qu'il ne pouvait pas lui en dire davantage mais qu'elle devait rester ici pour sa sécurité. Que risquait-elle ? Il ne voulut pas le lui dire, seulement qu'elle était en danger tant qu'il n'avait pas terminé sa mission. Il fallut une semaine avant que l'alliance ait des nouvelles de Rewan. Un espion infiltré chez les Hutts leur apprit qu'il avait péri lors du crash de son vaisseau sur Nar Shaddaa. D'après les Hutts il s'agissait d'un accident regrettable, une défaillance du système directionnel ou quelque chose dans ce goût là...mais d'après l'espion la réalité était tout autre. En effet, la mission de Rewan aurait mal tourné et prit en chasse il aurait perdu le contrôle de son vaisseau.

    L'annonce de sa mort enferma Ariyà dans un silence total. Plus un mot, plus un rire, plus rien. Ce fut lors de la cérémonie funéraire organisée sur Aldeeran qu'elle pleura pour la première fois. Des jours et des jours sans s'arrêter, jusqu'à ce que Ann vienne la trouver et lui raconter toute la vérité. Ainsi elle apprit que Rewan n'était pas son oncle, mais son père, qu'il était un chevalier de l'Ordre Jedi, qu'il avait autrefois aimé alors que cela lui était interdit et que de cet amour impossible était née une petite fille. Lorsqu'Ariyà voulut connaître l'identité de sa mère ou au moins si celle-ci était toujours vivante, la vieille femme ne voulut plus rien lui dire. Elle parvint seulement à lui soutirer qu'il s'agissait d'une femme belle à damner les serments d'un Jedi, qu'elle avait vécu sur Coruscant et qu'il ne fallait pas qu'elle cherche à savoir de qui il s'agissait.
    A la suite de ces événements Ariyà rejoignit les rangs de l'alliance rebelle pour honorer la mémoire de son père. On lui remit comme héritage le sabre laser de Rewan et il ne fallut attendre qu'une poignée d'année pour qu'on lui confit des missions importantes. La dernière en date était pour elle d'une importance toute particulière car il s'agissait d'infiltrer le réseau Hutt sur Nar Shaddaa. L'une de ces grosses choses visqueuses étaient soupçonnée par l'alliance rebelle de fricoter un peu trop avec l'empire. Elle avait ainsi l'impression de finir ce que son père avait commencé sur cette planète des années auparavant.


    Inventaire : 200 crédits, un sabre laser et un blaster DL-44
    Psychologie : Le décalage entre la beauté et la facilité de son enfance et les épreuves qu'elle venait de vivre ses dernières années avaient forgé son caractère. Si elle avait été d'un naturel rieuse et bonne enfant, elle était devenue bien moins drôle depuis la mort de son père. Sans être devenue un glaçon, elle n'avait pas eut non plus beaucoup de palpitations cardiaques ressemblant à des émotions humaines banales. Quelques rencontres agréables, des connaissances plaisantes mais pas question de lui parler d'amour, le Code Jedi est suffisamment clair à ce sujet n'est-ce pas !
    Affection : Ariyà prend plaisir à revenir sur Alderaan pour rendre visite à sa grand-mère, c'est d'ailleurs l'une des seules choses qui la rend réellement heureuse. Mais dans un registre plus général, elle aime plus que tout sa liberté, ses voyages, tous ces peuples qu'elle a rencontré.
    Aversion : Elle déteste l'empire et plus que tout elle haït les Hutts qu'elle rend responsable de la mort de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aethelhryth
Admin
Admin
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Ariyà Renhanda [Star Wars]   Ven 13 Avr 2012 - 20:12

Catégorie créée, bon jeu miss ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://audeladeslimbes.forumgratuit.org
 
Ariyà Renhanda [Star Wars]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Star Wars Pocket Models TGC
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Les livres Star Wars
» Star Wars Starship Battle
» Vendredi des fans STAR WARS: The Old Republic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà des limbes :: Par ici, voyageur ! :: Halte ! Qui va là ? :: Personnages actifs-
Sauter vers: